LE POIDS DE L’ÉCONOMIE MARITIME

La France, forte de 11 millions de kilomètres carrés d’espaces marins, dispose (avec ses territoires outre-mer) du 2e espace maritime mondial.
Le maritime pèse 1.500 Mrds$ dans l’économie mondiale, 2e secteur économique, et pèsera 3.000 Mrds$ en 2030 (OCDE).
Objectif de doublement de l’économie maritime
doit être tenu au niveau français.

Les chiffres de l’économie maritime française 2018-2019

La F.I.N.

La Fédération des Industries Nautiques (FIN) a pour vocation de défendre, représenter et promouvoir les métiers de la filière nautique française, en France et à l’international.

Elle porte la voix d’un tissu de plus de 5000 entreprises, et ses adhérents, regroupés en 11 métiers de l’industrie et des services nautiques, représentent plus de 80% du chiffre d’affaires de la profession

La place du nautisme français dans le monde :

  • leader mondial de la voile et de la glisse
  • 4e producteur de bateaux à moteur


L’industrie et les services nautiques en France :  
 

  • 4,26 milliards d’euros de chiffre d’affaire global
  • 5 109 entreprises dans 30 secteurs d’activité différents
  • 39 699 salariés
  • 44 580 bateaux produits, pour un chiffre d’affaire de 739 millions d’euros
  • 72,4% de la production exportée


Les Pratiquants du nautisme et de la plaisance
 

  • 4 millions de plaisanciers réguliers
  • 9 millions de pratiquants occasionnels
  • 84.323 nouveaux permis plaisance délivrés
  • Un loisir démocratisé, avec 1 propriétaire sur 2 est issu de CSP intermédiaires (techniciens, contremaîtres, ouvriers, employés, professions intermédiaires) ou retraité.



Répartition des ventes France :
 

  • 12 814 nouvelles immatriculations enregistrées en 2013/2014
  • 62.078 transactions de bateaux d’occasion enregistrées en 2013/2014


Monde (exportation) :
 

  • Amérique, Asie et le Moyen Orient : 41%
  • Union européenne (hors France) : 31%
  • France (métropole et Outre-mer) : 28%


La production française de bateaux, c’est (en pourcentage du chiffre d’affaires) :
 

  • 51% de voiliers, pour un chiffre d’affaire de 441,5 millions d’euros
  • 45% de bateaux à moteurs, pour un chiffre d’affaire de 286,1 millions d’euros
  • 4% de bateaux de plaisance divers (kayaks, avirons de mer, etc.)


Les régions les plus dynamiques en France (en pourcentage du chiffre d’affaires global) :
 

  • Grand Ouest : 34,3%
  • Méditerranée : 34,2%
  • Atlantique sud : 17,1%
  • Nord Est : 13,5%
  • Outre Mer : 1%